Dr Uwom Eze
Président

MBBS (UI, Ibadan), FWACP, FCPath (ECSA), MForensMed (Monash Melbourne), DipCrim (eie), MSc, LCS.

 

Uwom Eze est médecin légiste et médecin légiste clinicien et possède également une expertise en matière juridique, de criminologie et de psychologie de la sécurité, ainsi qu’en leadership organisationnel.

Il est devenu le premier secrétaire général/chef du Secrétariat de la Société africaine de médecine légale (ASFM) lors de la création et de la formalisation de l’association médico-légale professionnelle régionale à Kampala, en Ouganda, en 2012, et a ensuite occupé d’autres fonctions telles que celle de directeur. du Bureau international de l’ASFM et vice-président jusqu’à ce qu’il soit élu président en 2021, puis réélu pour un deuxième mandat lors de l’Assemblée générale de l’ASFM à Kigali, au Rwanda, en 2023.

Ses intérêts et compétences professionnels englobent les enquêtes médico-légales sur les décès, la gestion des morts, y compris l’identification des victimes de catastrophe (DVI), l’évaluation et l’interprétation médico-légales des blessures, la gestion de la violence sexuelle et de la maltraitance des enfants, l’évaluation des systèmes médico-légaux, le témoignage d’experts et l’éthique professionnelle. Il développe des contenus de cours pertinents conçus pour répondre à des besoins pratiques dans un contexte donné. De 2015 à 2019, il a été coordinateur médico-légal régional lors de missions médico-légales internationales dans les régions du Proche et Moyen-Orient (NEMA) et de l’Asie du Sud au sein d’une organisation mondiale basée à Genève.

Parallèlement, le Dr Eze a travaillé comme consultant pendant plusieurs années et est actuellement médecin légiste consultant en chef et chef de l’unité de médecine légale, département de pathologie, à l’hôpital universitaire (UCH) d’Ibadan, le premier hôpital universitaire du pays. Son expérience professionnelle et ses engagements couvrent des pays d’Afrique, d’Asie du Sud, du Moyen-Orient, d’Australie, du Royaume-Uni, des États-Unis et d’Amérique du Sud. Il a exercé diverses fonctions en tant que conférencier, facilitateur, formateur et superviseur auprès d’étudiants en médecine de premier cycle et étudiants de troisième cycle et professionnels en sciences médico-légales, en pathologie et cours connexes. En 2016, il a siégé au Groupe de travail médico-légal des Nations Unies à Genève sur le Manuel révisé des Nations Unies pour la prévention et les enquêtes efficaces sur les exécutions extra-légales, arbitraires et sommaires , également connu sous le nom de Protocole du Minnesota sur les enquêtes sur les décès potentiellement illégaux. . Il est actuellement membre de la Communauté de pratique internationale sur les enquêtes médico-légales sur les décès (MLDI-ICoP), «… un environnement collaboratif sûr visant à connecter et à accroître les connaissances sur les systèmes d’enquête médico-légale sur les décès à l’échelle mondiale », en partenariat avec la Fondation CDC et la Collège de médecine de l’Université Howard, Washington, DC

Le Dr Eze est juge de paix (JP) et occupe des postes de direction au sein d’associations professionnelles locales et internationales. Il est également l’actuel président du Collège des pathologistes nigérians (CNP), section de l’État d’Oyo, et directeur d’un cabinet de conseil en médecine légale et en pathologie qui fournit des services médico-légaux experts et indépendants suivant les protocoles standard de médecine légale. Parmi ses objectifs professionnels en matière d’enseignement, de recherche et de services, citons notamment rendre les outils et capacités médico-légaux accessibles à un plus grand nombre de personnes et de communautés, en particulier les plus vulnérables, en répondant aux besoins de santé et de sécurité des individus et du public, ainsi qu’aux mécanismes judiciaires.

Your Cart

No Item Found
Subtotal CFA
Shipping CFA
Tax CFA
Total CFA
0